Appartement Saint Jean de Luz

Appartements à Saint Jean de Luz, des biens très prisés

Selon l’INSEE, en 2015, Saint Jean de Luz a connu une croissance importante de sa population de près de 9% par rapport à 2010, là où, sur cette même période, la hausse ne s’élevait qu’à 2,5% sur l’ensemble du département des Pyrénées-Atlantiques. La cité des corsaires attire ! La ville de Saint Jean de Luz a un tel pouvoir d’attraction que celle-ci est aujourd’hui l’une des communes les plus chères de la Côte Basque. Et pourtant, les maisons et les appartements à Saint Jean de Luz se vendent comme des petits pains !

Au 1 février 2018, l’estimation du prix moyen du mètre carré y est de 4 666 €, tous types de biens confondus. Selon une étude récente, sur près de 14 000 logements existants, 50,8% sont des résidences principales et le nombre d’appartements à Saint-Jean-de-Luz représente 78% des logements. Un record quand on compare à la moyenne des autres villes où les maisons représentent 90% des habitations.

Si le prix du mètre carré pour ce type de biens est estimé à 4 772 € en moyenne, il peut varier entre 2 754 € et 7 112 € en fonction des adresses. Et malgré ces tarifs élevés, la tendance n’est pas à la baisse. L’offre d’appartements à Saint-Jean-de-Luz semble insuffisante. On parle ici de 5 acheteurs potentiels de biens immobiliers pour un vendeur.

Quel type de bien immobilier recherche-t-on ?

La nette préférence pour l’achat d’un appartement à Saint-Jean-de-Luz (https://www.alday-immobilier.com/programme/plaza-saint-joseph-appartements-neufs-saint-jean-de-luz/) s’explique de plusieurs manières.  Les acquéreurs sont en quête d’un mode de vie citadin et  piéton. Le logement doit se trouver de préférence à proximité des commerces, avec un accès facile au centre et pas trop de dénivelé.

Il faut dire que de sa Grande plage de sable fin, à sa promenade touristique, en passant par la vieille ville aux maisons bourgeoises ou encore par son port coloré, le centre historique de Saint-Jean-de-Luz est paré d’un charme fou. Outre ce cadre idyllique, la cité des corsaires est loin d’être une ville musée, c’est aussi l’une des principales villes du Pays Basque, son économie y est florissante, les infrastructures y sont modernes et développées. Il y fait bon vivre tout au long de l’année.

En effet, dans certains quartiers prisés comme le centre-ville, Aicerota, Saint-Barbe, ou une partie du Boulevard Thiers, le prix du mètre carré pour un appartement peut rapidement grimper. La vue sur l’océan, l’accès à pied à la plage, un immeuble avec parking, un bien avec terrasse ou encore la proximité des commerces sont quelques facteurs significatifs.

Pour les appartements à Saint-Jean-de-Luz les plus exceptionnels, les transactions peuvent atteindre 11 000 à 12 000 euros le m². Mais la moyenne du marché en fourchette haute lorsque les caractéristiques recherchées sont présentes, se situe davantage entre 5 000 et 6 500 euros. En bref, un T2 de 46 m² en bon état dans le centre historique de Saint-Jean-de-Luz, avec terrasse et parking, peut trouver preneur pour 305 000 euros.

Mis à part ces biens particulièrement rares, c’est globalement toute la ville qui prend de la valeur. Les quartiers du lac, Urdazuri ou Fargeot, en périphérie du centre, ont également le vent en poupe.

Par conséquent, s’installer à Saint-Jean-de-Luz, c’est s’assurer d’une excellente qualité de vie et garantie aux acquéreur de biens immobiliers un investissement sûr et pérenne. Néanmoins, plutôt que de s’éloigner, les futurs luziens opteront en grande majorité pour un appartement à Saint-Jean de Luz bien placé, quitte à se tourner vers la location (44% des logements) (http://www.agenceduparc.eu/).