Votre prochain bien immobilier à Bayonne

Bayonne aux multiples facettes

Au confluent de la Nive et de L’Adour, la charmante ville de Bayonne ne serait pas ce qu’elle est sans ses célèbres Fêtes. Ce rendez-vous incontournable de l’été, accueille plus d’un million de festayres, toutes générations confondues, qui, vêtus de blanc arborent le traditionnel foulard rouge. Cinq jours exceptionnels pendant lesquels Bayonne met l’accent sur cette ambiance conviviale qui fait sa marque de fabrique et que l’on retrouve ici tout le reste de l’année, notamment grâce à sa vie associative très riche qui accompagne les afficionados de tauromachie, les adeptes de rugby, de pelote ou encore d’aviron. Côté patrimoine, Bayonne n’est pas en reste. Au cœur de l’identité basque, la cité fût fondée au 4e siècle. Dans son centre historique, on peut y admirer sa cathédrale gothique Sainte-Marie et ses ruelles pavées encerclées par les célèbres remparts de Vauban. Sur les quais de la Nive, surplombés par d’élégantes façades à colombages colorés, il fait bon flâner le long des nombreux cafés et bistrots. Ville d’ « art et d’histoire », Bayonne a donc la cote. Avec les opérations de réhabilitations réalisées au cours de dernières années, l’immobilier à Bayonne est aujourd’hui très dynamique, en particuliers dans l’ancien. Dans le centre, plus de 1 000 habitations ont été restaurées. Principal moteur du marché, les appartements représentent 80% des ventes du secteur de l’immobilier à Bayonne et 90% des transactions concernent des résidences principales. Le prix du marché bayonnais s’élève en moyenne à 2 703€/m2 pour un appartement. Un tarif raisonnable comparé à sa voisine Biarrote.

Une ville où il fait bon vivre

D’une rive à l’autre, patrimoine et culture se mêlent et dessinent des quartiers pittoresques où il fait bon vivre. Pour investir correctement dans l’immobilier à Bayonne, l’achat dans l’ancien, au cœur du centre-ville, à proximité des établissements scolaires et universitaires (Beyris et Marracq) ou encore dans le quartier résidentiel des Arènes peut constituer une bonne solution.

Sur la rive gauche de l’Adour et de la Nive, le centre-ville s’étend des quais jusqu’à l’Hôtel de ville pour remonter au niveau de la rue d’Espagne où se trouve la cathédrale.

Comme son nom l’indique, le quartier des Arènes accueille l’une des places fortes de la tauromachie en France. Construit dès la fin du 19è siècle pour répondre à l’expansion de la ville, ce quartier résidentiel avec de belles grandes villas qui entourent le bel ouvrage circulaire d’inspiration mauresque est aujourd’hui très côté.

Tout au sud de Bayonne, le quartier Saint-Léon -Marracq regroupe le centre hospitalier de la Côte Basque, de nombreuses établissement scolaires (primaires-collèges-lycées), ainsi que le conservatoire ou encore des IUT. Dans ce quartier très demandé, de nombreuses résidences ont été construites permettant d’accroitre l’offre de biens immobiliers à Bayonne.

Sur la rive droite de la Nive, le quartier du Petit Bayonne où le campus du Château-Neuf accueille chaque jour 2 000 étudiants, les rues étroites proposent l’architecture typique de la ville, avec ses hautes maisons divisées en appartements. Autour, quelques bars identitaires et le plus ancien trinquet de France (Saint-André).

Un peu plus loin, surplombé par la Citadelle, le quartier Saint-Esprit offre un autre style de biens immobiliers à Bayonne. Ce quartier, l’un des plus vieux de la ville et à l’origine populaire, est aujourd’hui en pleine mutation. Au cours des dix dernières années, environ 4 000 logements ont vu le jour, dont une bonne partie se concentre ici au-delà de l’Adour.

un dynamisme économique 

Avec un peu moins de 50 000 habitants, Bayonne est la plus grande ville de la côte basque. Elle rassemble le siège de grandes entreprises ainsi que de nombreuses instances administratives comme la CCI, le Tribunal, le Conseil Départemental ou le cœur névralgique de la nouvelle Communauté d’Agglomération Pays Basque. Autant d’entités générant des milliers d’emplois et apportant à la ville un fort dynamisme. De quoi assurer un taux de remplissage optimal et garantir une belle rentabilité aux investisseurs.