Programmes immobiliers à Saint-Jean-de-Luz

Saint Jean de Luz

S’attarder sur la commune de Saint-Jean-de-Luz, c’est d’abord évoquer sa baie unique encerclée par quatre plages et un port de pêche riche d’histoire. Surplombée par la colline de Sainte Barbeau nord et protégée par le fort de Socoa au sud, elle est marquée par trois digues emblématiques, qui ferment la rade depuis le début du XXesiècle. Clou du spectacle, la Rhune qui veille paisiblement depuis son sommet de 900 mètres d’altitude en arrière-plan. Voilà pour le tableau idyllique en bordure de de l’Atlantique, au pied des Pyrénéeset à moins de 15 kilomètres de la frontière espagnole.

Ajoutons que ce joyau de la Côte basque se caractérise par sa grande authenticité, née d’héritages aussi divers qu’exceptionnels. De riches armateurs sont à l’origine de la richesse patrimoniale du cœur de Saint-Jean-de-Luz. Leurs demeurent datant des XVIIeet XVIIIesiècles, véritables bijoux architecturaux– dont les célèbres maisons Louis XIV et de l’Infante, traces du mariage royal célébré dans l’église de la cité en 1660 -, témoignent de ce passé si prestigieux.

En plus de cette situation géographique exceptionnelle, Saint-Jean-de-Luz narre une histoire aux multiples visages. Elle raconte les corsaires, l’aventure maritime, les campagnes vers Terre-Neuve et l’économie de la pêche. Mais elle est également témoin de la révolution industrielle, du développement du commerce et du tourisme balnéaire. Le tout est conservé à travers unpatrimoine immatériel inépuisable. Fêtes et chants traditionnels, langue et musique, sports et gastronomie, sont des arts typiques qui se conjuguent au quotidien pour faire vivre, au-delà du folklore, une culture et une identité très ancrées.

Ce cadre de vie idéal fait ainsi de Saint-Jean-de-Luz une ville de plus en plus attractive, une des plus courues du sud de la région, au-delà des pics de fréquentation des périodes de vacances. Comme les 14 000 habitants qui profitent à l’année de cet environnement privilégié, de nombreux touristes français et étrangers viennent à sa rencontre pour pratiquer le golf, le surf, la thalassothérapie, le farniente ou la randonnée.

Terre de plaisirs et de couleurs, Saint-Jean-de-Luz a su développer une forte capacité d’accueil de 30 000 lits touristiques dont 800 chambres d’hôtels (en janvier 2019). Elle incite chaque année de nouveaux candidats à l’installation saisonnière ou définitive. On note d’ailleurs une hausse constante des créations d’entreprises depuis 2012, principalement dans les commerces et services. L’activité économique y est intense : la ville est le siège commercial de leadeurs dans leurs secteurs respectifs, tels que Quicksilver, Olano et Bbraun. Le marché du logement y est tendu et l’offre locative restreinte, faisant de la commune un terrain très favorable aux investissements immobiliers.

Le prestige et le tourisme ont peu à peu a façonné le paysage de Saint-Jean-de-Luz, qui a inspiré de grands noms, de Mallet Stevens à Pavlovsky, de William Marcel à Godbarge : ils ont fait de la baie un véritable musée en matière architecturale. En 2107, le ministère de la Culture a choisi de mettre la ville en lumière en lui décernant le label « Pays d’art et d’histoire » qui devrait permettre la rénovation de sites à redécouvrir.

Saint-Jean-de-Luz n’a donc pas fini de dévoiler ses secrets, ses histoires et son patrimoine passionnants.

C’est dans le respect de cet héritage précieux que la résidence Plaza Saint Joseph a été conçue en plein cœur de Saint-Jean-de-Luz, en bordure de sa célèbre rue Gambetta, artère commerciale principale de la cité des corsaires. Partie ancienne en façade totalement rénovée, bâtiments neufs réalisés en harmonie avec les constructions existantes, tant au niveau des couleurs traditionnelles que des volumes, espaces verts préservés et aménagés, parkings en sous-sol, un soin tout particulier a été porté à cette édification afin qu’elle s’intègre parfaitement à son environnement.