Déménagement post-confinement : ce qu’il faut savoir sur la règle des cent kilomètres

9 mai 2020

Signatures d’actes chez les notaires, visites de biens, rendez-vous à la banque… Après deux mois de paralysie, de nombreux domaines de l’immobilier vont peu à peu reprendre leur cours normal à compter du lundi 11 mai. De même, ceux qui ont dû reporter un déménagement vont pouvoir passer à l’action sous réserves de respecter la règle des cent kilomètres. En voici les détails.

 

Un déménagement à moins de cent kilomètres ?

Pour rappel, durant la période de confinement, la réglementation d’exception ne permettaient que les déménagements non reportables. De nombreux propriétaires sont donc sur le point de se consacrer à cet événement important, a fortiori, les confinés dans un logement de petite taille qui attendent d’emménager dans un espace plus important, voire, doté d’une terrasse ou d’un jardin.

A partir de lundi, plus aucune attestation ne sera exigée pour tout déplacement de moins de cent bornes. Par conséquent, tout déménagement inférieur à cent kilomètres sera possible dès lundi prochain. Si cela vous concerne, sachez que vous pouvez y procéder par vos propres moyens, à condition de limiter votre équipe à dix personnes. Vous devrez également prévoir un justificatif de domicile prouvant que la distance parcourue est inférieure à cent kilomètres.

A noter également, vous pouvez à nouveau faire appel à une entreprise spécialisée. Les professionnels du secteur peuvent en effet reprendre leurs activités sans limite de distance, sous réserve de respecter les consignes sanitaires. Durant le confinement, la possibilité de recours à des déménageurs professionnels était limitée aux cas d’urgence (maladie, insalubrité, etc.).

 

Vous déménagez à une distance supérieure à cent kilomètres ?

D’après les estimations, nombreux sont désormais les candidats à une vie plus proche de la nature. Les déménagements des grandes villes vers la campagne et les littoraux devraient donc augmenter dans les prochains mois.

Si les règles régissant les déplacements demeurent, voici ce qu’il faut savoir concernant les déménagements à plus de cent bornes.

Si vous décidez d’organiser vous-même votre déménagement au-delà d’un rayon de cent kilomètres, l’attestation sera encore de rigueur. Elle vous permettra de justifier un impossible report à une date ultérieure. Elle devra donc prendre la forme d’une attestation sur l’honneur détaillant les motifs qui vous obligent à déménager sans délai. L’attestation comportera également les mentions de l’ancienne et de la nouvelle adresse ainsi que la date du déménagement.

Rien ne vous empêche de contacter parallèlement les services de police ou de gendarmerie. Ils vous renseigneront sur les éventuelles contraintes supplémentaires imposées dans votre région. Enfin, pour savoir si vous êtes dans le rayon autorisé des cent kilomètres, de nombreux outils comme celui-ci sont accessibles gratuitement.