L’investissement immobilier pour préparer sa retraite

24 mai 2019

Une récente enquête publiée par Le cercle de l’épargne pour AG2R La Mondiale Matmut  confirme l’intérêt accru des Français pour l’investissement immobilier. Intitulée « Les Français, la retrait et l’épargne », elle a été rendue publique en février dernier. Elle elle met en évidence des chiffres probants concernant aussi bien la résidence principale que l’achat d’une résidence secondaire.

 

 

Acheter sa résidence principale, un objectif largement partagé

Cette préoccupation apparaît très tôt dans la vie, puisque selon l’enquête, pour près d’un tiers des jeunes entre 18 et 24 ans, l’achat d’un logement est le deuxième objectif d’épargne. Disposer d’un toit tout en économisant le paiement des loyers est donc un placement très recherché. Ainsi, 58,9% des ménages français, tous âges confondus, sont propriétaires de leur logement en 2018. La part de ces propriétaires augmente avec l’âge pour culminer à 70% à partir de 60 ans. Cette évolution constante démontre que l’objectif d’un toit à soi demeure tout au long de la vie.

D’ailleurs, à la question « Quelles sont, à votre avis, les meilleures façons de préparer financièrement votre retraite ? », les Français répondent à 67% : « Être propriétaire de son logement » ! Si vous ne faites pas exception à cette tendance, sachez que les conditions bancaires n’ont jamais été aussi favorables à l’investissement immobilier.

 

 

Investir dans un bien secondaire quand on en a les moyens

Autre chiffre-clé intéressant de cette enquête, « 69 % des Français pensent que leur pension est ou sera insuffisante pour vivre correctement ». Les réformes des retraites ne sont pas de nature à les rassurer. Cette perspective pessimiste pousse donc les ménages de l’Hexagone, quand ils en ont les moyens, à investir dans une résidence secondaire ou un logement locatif. C’est le cas pour près d’un ménage sur cinq, une moyenne qui s’élève à environ 30% pour les cadres, artisans et autres commerçants, et à plus de 41% chez les professions libérales.

Le double avantage de ce type d’investissement immobilier réside à la fois :

– dans le levier fiscal qu’il constitue durant la vie active,

– dans la source de revenus réguliers que constituent les loyers une fois à la retraite.

 

C’est la raison pour laquelle la pierre est généralement considérée comme la valeur sûre pour assurer ses arrières. Investir dans un bien immobilier pour se constituer un patrimoine est indéniablement un choix aussi judicieux que prisé et satisfaisant. N’hésitez pas à consulter nos programmes neufs si vous penchez pour le Pays basque. https://www.alday-immobilier.com/tous-les-programmes-neufs-en-cours/