Pro D2 : derby gagnant pour Biarritz

7 novembre 2018

Le derby basque, une vieille histoire

Le 27 septembre dernier les deux équipes régionales ont foulé la pelouse du stade Aguilera pour le derby basque de cette 6ème journée du Pro D2. Loin d’être leur premier coup d’essai, l’histoire du derby basque a débuté officiellement en 1908 avec un match joué à Aguilera avec déjà 4000 spectateurs. Un premier match épique ; Le Biarritz Stade n’ayant pas d’autres joueurs disputa la rencontre à 14, deux exclusions et un match gagné par Biarritz car les Bayonnais ne détenaient pas les licences de quelques joueurs. 110 matchs plus tard les deux clubs s’affrontent toujours avec la même passion dans un cadre devenu certes plus réglementaire mais tout aussi enjoué.

Biarritz Olympique invincible à domicile

Depuis 2016 le BO est invaincu à domicile, 28 matchs qui n’ont pas réussi à mettre Biarritz en échec, le sol d’Aguilera serait-il sous la coupe d’un enchantement ? Certainement, mais loin d’être une magie ésotérique c’est une énergie vivace animant joueurs et supporters depuis le début qui fait de ces rencontres un moment unique de communion. Le 27 septembre dernier le derby basque a encore une fois rassemblé les foules dans une ambiance tout aussi joyeuse que joueuse, faisant de Biarritz le gagnant avec un score de 22 contre 6. Malgré ce résultat pour l’Aviron Bayonnais, les deux équipes gardent une chance d’accéder aux finales et donc au TOP14.

Biarritz reprend confiance

« On dit toujours qu’un derby résume un peu la saison. On avait besoin d’un match comme celui-là après les frustrations à Montauban, face à Brive, à Colomiers avec rien dans le contenu. Ce match va nous faire du bien car il a révélé nos capacités. », raconte Maxime Lucu à Edmond Lataillade dans Rugbyrama. La victoire de ce derby basque après un début de compétition pas toujours convaincant, semble arriver au bon moment ce qui a pour effet de redonner confiance.

Pour l’instant Biarritz et Bayonne sont au coude à coude, respectivement au 7ème et 8ème rang du classement de la Pro D2. Mais ce n’est que le début de la compétition alors encourageons-les encore pour que nos équipes basques accèdent à nouveau à l’élite !