Une résidence secondaire au Pays basque ? Pensez à rentabiliser !

28 août 2019

 

Vous avez la chance de disposer d’une résidence secondaire au Pays basque. A vous les week-end dédiés au farniente et au savoir-vivre, les échappées belles dès que l’occasion se présente… Mais ce bonheur a un coût, qu’il est possible de couvrir, au moins pour partie.

Voici notre contribution en trois étapes pour vous aider à rentabiliser au mieux cet investissement.

 

Bien évaluer les dépenses liées à votre résidence secondaire

 

Quel que soit votre temps d’occupation du bien, certaines dépenses sont inévitables, voire incompressibles. Cette liste non exhaustive peut vous permettre de calculer au plus près le montant total de ces dépenses. Celles-ci peuvent être courantes ou plus exceptionnelles :

 les frais financiers : si vous avez acheté votre logement secondaire à crédit, le remboursement des mensualités de votre prêt immobilier peut constituer une grande part des dépenses ;

l’entretien et les dépenses courantes : les petits travaux de réparation, l’entretien du jardin et de la piscine le cas échéant sont également un poste non négligeable du coût de votre résidence secondaire ; la consommation d’énergies, d’eau et d’électricité varie selon la durée d’occupation ;

les abonnements divers : énergies (gaz, électricité), eau chaude, box Internet, téléphone, TV… nombreux sont les domaines qi font l’objet d’un abonnement. Facile à chiffrer, ils peuvent toutefois faire grimper la facture des frais courants ;

les impôts et taxes : taxe foncière, taxe d’habitation et taxe d’enlèvement des ordures ménagères, redevance TV (si elle n’est pas déjà payée pour la résidence principale) sont aussi aisément prévisibles, bien qu’elles dépendent de la localisation de la résidence ou de vos revenus. A noter, les résidences secondaires ne sont pas concernées par la réforme visant la baisse progressive (entre 2018 et 2020) de la taxe d’habitation ;

les dépenses exceptionnelles : ravalement de façade, réfection de la toiture, construction d’une piscine, travaux de rénovation énergétique ; mieux vaut exclure ces dépenses plus conséquentes de votre plan de rentabilisation.

 

Les dépenses occasionnées par votre résidence secondaire sont évaluées dans une fourchette comprise entre 4% et 6% de sa valeur. Voici nos conseils pour les couvrir, au moins en partie.

 

 

Assurer le succès de votre résidence secondaire au Pays basque

 

Une résidence secondaire sur la Côte basque = succès assuré !

Un bien localisé dans une zone touristique aussi attractive se loue très facilement. Certaines régions littorales permettent même aux propriétaires de résidences secondaires de couvrir la totalité des dépenses d’entretien. Sur notre très prisée Côte basque en effet, un simple studio peut se louer à 500€ la semaine s’il est proche de la plage. Et une belle maison contemporaine de cinq chambres peut s’envoler à plus de 5000€ pour la même durée ! Certains investisseurs font d’ailleurs de choix de ne pas s’y rendre durant la haute saison pour rentabiliser au maximum les périodes de location. Ainsi, en quelques semaines seulement, ils s’assurent la couverture des frais principaux liés à leur résidence secondaire.

Mais rassurez-vous, si vous avez misé sur les sports d’hiver, les appartements de montagne se louent aussi très bien durant les vacances de Noël et de février. Et l’attractivité grandissante des sports outdoor comme pour le trek, le trail ou le VTT assure également de belles possibilités hors période hivernale. Quel que soit le lieu choisi, il convient de privilégier un lieu facilement accessible par les réseaux de transport.

 

Les points stratégiques importants

Pour déterminer le montant des recettes potentielles de votre résidence secondaire au Pays basque, il convient d’établir un calendrier. Vous y définirez les périodes de haute et de basse saison et leur prix respectifs à la semaine. Ensuite, vous veillerez à soigner votre annonce publicitaire et à mettre en place votre plan de communication. Les réseaux sociaux sont un excellent moyen de mettre en avant votre bien ; les plus motivés peuvent en parallèle créer gratuitement un site-vitrine sur Internet. Cela permet de proposer de belles photos et des descriptifs détaillés du logement, des prestations et des activités alentours.

Enfin, la présentation du logement à louer est primoridale. En plus d’être fonctionnel et de disposer de tout le matériel nécessaire à un bon séjour, il doit être parfaitement entretenu et nettoyé entre chaque location. Il n’y a pas meilleure publicité qu’un client satisfait, mais l’inverse est tout aussi avéré !

 

Une fois bien calculé le montant de vos dépenses et charges annuelles, il ne vous reste plus qu’à le comparer à votre calendrier de locations. Puis de trouver le bon équilibre, celui qui vous convient le mieux. Au final, entretenir correctement et régulièrement votre résidence secondaire au Pays basque sera aussi bénéfique pour vos locataires (et donc pour vos finances) que pour vous et vos proches. A vous de décider des périodes durant lesquelles vous préférez en disposer, tout en la rentabilisant au mieux !