Zoom sur le marché des logements neufs au Pays basque

1 octobre 2019

 

Le Pays basque, réparti sur 158 communes, compte une majorité de résidences principales, selon l’Observatoire immobilier du Sud-Ouest (OISO). Mais il attire aussi de nombreux investisseurs qui surfent sur la qualité de vie pour faire de belles opérations immobilières. Le coin a de plus en plus la côte et les chiffres-clés du deuxième trimestre 2019 concernant les logements neufs au Pays basque ne démentent pas la tendance, bien au contraire…   

 

La hausse des ventes de logements neufs au Pays basque

Signe que le marché du neuf au Pays basque est en bonne santé, l’OISO indique que le printemps dernier a été plutôt florissant en termes de ventes. En effet, 414 logements neufs ont été vendus entre avril et juin, soit 13% de plus qu’en début d’année.  

Cette demande forte est d’abord portée par les besoins des locaux. Ainsi, dans le marché du neuf au Pays basque, 54% des clients sont des propriétaires occupants. De plus, les candidats à l’investissement locatif ou à la résidence secondaire sont toujours aussi attirés par le savoir-vivre made in Pays basque.

 

Les stocks de logements neufs en baisse

La production connaît une tendance baissière depuis maintenant plus d’un an. Le nombre de logements neufs mis en vente au Pays basque durant le deuxième trimestre s’est en effet limité à environ 300 logements. En y ajoutant les stocks de programmes encore à la vente, le parc global des appartements neufs disponibles en Pays basque-Sud Landes, était de 765 unités au 1er juillet dernier, contre 1085 l’an dernier. Cela représente une baisse très conséquente de 30%.

En cause, le manque de foncier, les difficultés d’obtention des permis de construire en période pré-électorale et les recours administratifs qui allongent les délais de production.

Résultat ? Certains parlent de pénurie, tant le stock s’amenuise alors que le cours des ventes du neuf semble vouloir se maintenir.

 

Le succès du littoral

Cette pénurie est flagrante sur le littoral, ce qui pousse d’ailleurs les acquéreurs, notamment primo-accédants à s’éloigner vers l’arrière-pays, plus accessible en termes de prix.

Des villes comme Seignosse, Biarritz et Saint-Jean-de-Luz maintiennent leur grande attractivité. Globalement, le bord de mer basco-landais concentre les trois-quarts des ventes du deuxième trimestre en Sud Aquitaine. La pression immobilière y est à la hauteur du manque de logements neufs au Pays basque.

La paire Anglet-Bayonne confirme aussi son grand succès : 87 logements vendus à Bayonne et 52 à Anglet au printemps dernier. D’ailleurs, le volume des ventes de Bayonne seule durant ce deuxième trimestre est supérieur à l’offre commerciale cumulée dans ces deux villes ! Le groupe Alday dresse le même constat pour Anglet et Bayonne. A l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls 31 logements y sont disponibles à la vente. Heureusement, de nouveaux projets sont imminents, notamment un petit programme de 22 logements neufs à Anglet. Et nous disposons également d’une vingtaine de bureaux sur le BAB, si vous recherchez ce type de bien.

 

Vous l’aurez compris, le marché de l’immobilier neuf au Pays basque est plutôt tendu. N’hésitez pas à prendre contact avec nos conseillers. Ils vous informeront quant aux bonnes opportunités en cours… et ils vous tiendront informés à temps concernant les projets à venir !