Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ? (1/2)

5 août 2019

 

Certes, les prix de l’immobilier neuf sont plus élevés. Il faut compter en moyenne, entre 15% et 20% de budget pour acheter un bien en VEFA. Or, que ce soit pour investir ou pour en faire votre résidence principale ou secondaire, l’option du neuf comprend bien des avantages. En plus de vous aider en vue de votre retraite, l’option présente d’autres avantages financiers. Voici les principaux.

 

 

 

Des frais de notaire réduits

En premier lieu, les frais de notaire sont réduits sur un achat de bien immobilier neuf. Ce sont les droits de mutation qui font la différence. Alors qu’ils s’élèvent à environ 8% dans l’ancien, ils ne dépassent pas 3% dans le neuf.

 

 

Pas de gros travaux 

Investir dans un bien immobilier neuf est la garantie de l’absence de gros travaux durant quelques années… Il est bien connu que l’événement le plus redouté d’un acquéreur dans l’ancien est le ravalement de façade. Avec la VEFA, pas de mauvaise surprise de ce type. Idem pour la réfection de la toiture ou la rénovation des parties communes, elles ne sont pas près d’être à l’ordre du jour

Des garanties en cas de pépin

Toujours sur le thème des travaux, la VEFA vous protège à travers des garanties légales exclusives. Garantie de parfait achèvement, garanties biennale et décennale etc.,  nous vous invitons à consulter cet article pour plus de détails.

 

L’exonération partielle de taxe foncière

Autre atout non négligeable, la taxe foncière peut également être réduite les deux premières années. Cette exonération partielle concerne à la fois les résidences principales et secondaires. Elle correspond à la part communale de ladite taxe, et varie donc en fonction de la situation géographique du bien. Attention, elle ne peut être cumulée avec un prêt à taux zéro.

 

Le prêt à taux zéro

Justement, le prêt à taux zéro ou PTZ, parlons-en… Il concerne les primo-accédants et est attribué sous conditions de ressources. Comme son nom l’indique, il consiste donc en un crédit gratuit, sans intérêts à payer. Selon les régions, il peut couvrir jusqu’à 40% du prix du bien immobilier neuf. Couplé aux conditions bancaires très favorable actuellement, il est très intéressant.

La TVA réduite

 Concernant la TVA réduite, il est aussi question de localisation du bien. Elle passe en effet de 20% à 5,5%, si le bien neuf est situé dans certaines zones à dynamiser. Ces villes et quartiers sont classés par l’Etat et les communes (ANRU, QPV etc.). A noter, le logement acheté doit être une résidence principale durant au moins 15ans pour bénéficier de cette TVA réduite.
Les réductions d’impôts Enfin, l’achat d’un bien neuf est encouragé par diverses mesures d’optimisation fiscale, dont la loi Pinel. Elle permet aux contribuables investisseurs de bénéficier d’importantes réductions d’impôts, proportionnelles au montant de l’acquisition. Pour cela, le bien doit être mis en location pour au moins six ans.

 

(A suivre…)